Les Chroniques de Lucullus n°528

Écrit par Lucullus. Publié dans Les chroniques.

plumeAmis gourmands bonjour,

Remous dans le camembert
Je vous ai déjà parlé du changement de réglementation de l'AOP camembert mais le mouvement d'opposition semble prendre de l'ampleur. En effet des chefs célèbres viennent de signer un texte rédigé par la présidente de l'association Fromages de Terroirs, Véronique Richez-Lerouge, qui a été publié dans le journal Libération.

Ce texte reprend le communiqué déjà réalisé par cette association mais la caution apportée par des noms célèbres de la gastronomie française ajoute au poids de celui ci. Si des gens aussi connus et renommés que  Michel et César Troisgros,  Anne-Sophie Pic, Christophe Bacquié, Guy Martin et Michel Bras apportent leur soutien, cela pourrait encore faire évoluer le cahier des charges de l'AOP.

Pour autant, c'est aussi une affaire de gros sous et de commerce extérieur. On peut faire du camembert sur toute la planète car le nom n'est pas protégé, ce qui l'est c'est Camembert de Normandie. La différence se fait là-dessus. Dernièrement un concours américain a récompensé comme meilleur camembert du monde un camembert canadien au lait pasteurisé. Les USA savent eux aussi mettre en valeur les produits de leur continent. Il n'y a rien de gratuit dans tout cela.

Nos industriels se battent pour faire vendre les produits français et cela est nécessaire, mais comprenons-nous bien, je ne suis absolument pas pour les fromages au lait pasteurisé.

Le nouveau cahier des charges semble, toutefois, vouloir donner une place particulière au camembert au lait cru avec une dénomination de type "Camembert de Normandie authentique" où sa fabrication avec du lait cru serait mise en valeur. La vraie question sera de connaître l'impact sur la vente de fromages au lait cru et donc du nombre d'exploitations et de laiteries le réalisant.

Les alarmistes donnent un avenir de 5 ans au camembert au lait cru avant de devenir un produit de niche, mais c'est déjà la cas si vous regardez les rayons de camemberts dans les magasins, petits ou grands. La vente de fromages au lait cru baisse en France. Ils prédisent aussi la disparition des autres appellations faisant du "lait cru". Mais pour survivre, beaucoup d'appellations ont permis au lait pasteurisé d'apparaître dans l'AOP.

C'est vrai qu'il y a une contradiction en France, la part des fromages au lait cru diminue alors que dans d'autres pays , y compris les USA, la part du lait cru augmente. Nous qui nous targuons d'être les chantres de la qualité serions nous en train de péricliter ? Je me pose vraiment la question.

Libération finit son texte par ces mots :
"Monsieur le président de la République, monsieur le ministre de l’Agriculture, nous réclamons un camembert au lait cru pour tous ! Aidons les producteurs laitiers en visant la qualité dans le respect de nos traditions !"

Source : France Info / Libération

Du titane dans notre alimentation
E171 est son code, Dioxyde de titane son nom et TiO2 son symbole.
Sous forme de nanoparticules on le retrouve dans de nombreux produits alimentaires et notamment des confiseries mais  aussi dans des produits d'hygiène comme le dentifrice. Il sert à blanchir et intensifier la brillance des produits auxquels il est ajouté.

Brune Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, va demander la suspension, avant la fin de l'année, de l'utilisation du dioxyde de titane sous forme de nanoparticules dans tous les produits alimentaires

Cela faisait longtemps que des associations de consommateurs en demandaient le retrait, jugeant ce produit dangereux et inutile. Une récente étude sur les nanoparticules de dioxyde de titane de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) a montré qu’elles étaient non seulement dangereuses pour le système immunitaire, mais aussi possiblement cancérigènes.

Ce que je relève pour ma part et comme le dit l'article de Ouest France, c'est que  la présence de ces nanoparticules n'est bien souvent pas mentionnée sur les emballages.

L'association Agir demande, quant à elle, d'interdire également ces nanoparticules dans les médicaments et autres produits cosmétiques. Selon l’association, 4 000 médicaments contiendraient du dioxyde de titane (Doliprane, Dafalgan, Spasfon…).

Source : France Info  / Ouest France

Chocolatine un nom bien de chez nous
C'est une vieille histoire, presque de chapelle mais qui en appelle aux terroirs.

Doit-on parler de pain au chocolat ou de chocolatine ?
Le débat semble suranné mais il a son importance. Les gens du sud est plus particulièrement ceux du Sud-Ouest y tiennent et ne veulent pas que les "Parisiens" dictent leur loi.

C'est pourquoi pour défendre la dénomination chocolatine, dix députés déposent un amendement au projet de loi agriculture et alimentation. Sous la conduite d'Aurélien Pradié, député du Lot, il demande exactement à ce que le code rural et de la pêche maritime soit modifié, en particulier l'article L. 640-1 concernant la "politique conduite dans le domaine de la qualité et de l'origine des produits". L'objet de l'amendement est de, je cite :
"valoriser l'usage courant d'appellation due à la notoriété publique du produit et de ses qualités reconnues au travers d'une appellation populaire".

Au delà du cas de la chocolatine, l'amendement veut protéger les expressions populaires qui mettent en valeur des savoir-faire culinaires. Il y a aussi un enjeu économique comme le fait remarquer le député. Si le terme est encadré, alors, la production s'y rapportant le sera aussi. Cela peut déboucher sur une AOC ou une IGP et dans le meilleur des cas une AOP ou un label rouge.

Source : La dépêche du midi

Sur ces quelques mots je vous souhaite une bonne semaine.
Gastronomiquement Votre, Lucullus

Amis gourmands bonjour,

Ce que j'aime bien en France c'est qu'il se passe toujours quelque chose qui a trait aux terroirs, à l'alimentation en général ou aux plaisirs liés à celle-ci. Je ne cesse de m'émerveiller de cette constante chez mes compatriotes.

 

On est les champions... de la dégustation de vins à l'aveugle.

Ce samedi à la maison Bollinger en Champagne, 18 équipes venues du monde entier, dont la Chine, se sont affrontées dans une compétition pendant laquelle il fallait reconnaître 12 crus présentés à chaque équipe.

Le challenge consistait à discerner les caractéristiques des vins selon 5 critères :

Le cépage principal, le pays de production, l'appellation, le producteur et le millésime.

 

Parmi les 12 crus issus du monde entier 4 étaient des crus français.

 

C'est une équipe d'amateurs de Toulouse que a obtenu les meilleurs résultats en réussissant à discerner les 5 critères pour 3 des vins présentés.

Le patron de l'équipe, Jean-Michel Perrussan, dit s'entraîner toutes les semaines avec ses amis du club d'amateurs.

 

La prochaine édition, la 4ème, devrait avoir lieu en octobre prochain à Chateauneuf-du-Pape dans le Vaucluse.

Source : L'union l'Ardennais

http://www.lunion.presse.fr/accueil/la-france-est-championne-du-monde-de-degustation-de-vin-a-ia0b0n425792

 

Pêche au gros dans nos rivières

A votre avis quel est le plus gros poisson que l'on puisse pêcher dans nos cours d'eau ?

Le brochet peut être ?

Vous n'y êtes pas, il faut chercher beaucoup plus gros, plus gros encore que l'esturgeon.

C'est le silure. Ce gros poisson vit vieux et c'est parfaitement adapté à notre climat.

On le retrouve notamment dans la Saône

Le record en France a été pêché par Jeremy Lorton en 2004. 2m56 pour 110 kg.

A vos canne à pêche...

Source : l'Est républicain

http://www.estrepublicain.fr/haute-saone/2014/10/20/le-silure-nouveau-poisson-trophee

 

Le Sial s'est ouvert jusqu'au 23 octobre

Le Sial c'est le Salon international de l'alimentation.

C'est à Villepinte en région parisienne que ce tient cet événement majeur relatif à l'almentation.

 

Là encore malgré une concurrence acharnée le savoir faire français en matière d'alimentation tient encore le haut du pavé. Certes les nouvelles méthodes de consommation, comme le très angl-saxon snacking, font du tort aux restaurants et donc à la gastronomie. Pour autant, notre art de vivre fait toujours de très nombreux adeptes dans le monde entier et le nombre de ceux ci est en constante augmentation.

 

Source : L'alsace

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/10/20/dans-l-assiette-le-label-france-resiste-a-la-concurrence

 

Bonne initiative

Au puy en Velay les pâtissiers se sont mis à l"oeuvre pour aider l'association les nez rouges qui vient voir et distraire les enfants hospitalisés.

Une tarte géante de 19,2 m² a été réalisée -(6 mètre de long pour 3,2 m de large). La tarte géante du club des Chocolatier Pâtissiers de Haute-Loire a toute les chances de rentrer au Guinness des Records

La tarte a été divisée en 1200 parts vendues 10 € l'unité.

 

Source:La Montagne

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/haute-loire/2014/10/19/le-record-du-monde-de-la-tarte-geante_11187899.html

 

La Confrérie des Amis de Lucullus

Ce samedi une partie de la confrérie s'est retrouvée pour fêter "La balade du Terroir en Essonne".

Pas moins de 26 producteurs et artisans de l'Essonne ouvraient leurs portes au public.

 

Nous en avions choisi 2 d'entre eux.

Le matin nous avons visité la Brasserie artisanale Parisis à Epinay sous Sénart où l'on nous a expliqué en détail toute la procédure de fabrication d'une bière artisanale, qu'elle soit blonde, ambrée ou blanche. Bien évidemment nous avons interrogé notre hôte sur les produits utilisés pour ses réalisations, son houblon, ses malts, son eau, ses levures.

Ce fut très enrichissant intellectuellement et très agréable lors de la dégustation.

 

Après un repas sympathique dans une crêperie, nous nous sommes dirigés à la ville d'à côté.

 

C'est à Yerres que nous avons visité l'entreprise "Macarons gourmands" qui comme son nom l'indique n'est pas une charcuterie.

Tout comme à la brasserie, les produits et ingrédients de base nous ont été présentés avant une démonstration de réalisation et de mise en place. Pour finir une dégustation des plus agréable nous fut proposée.

Ce fut l'occasion de découvrir un monde nouveau de saveurs comme le macaron au pain d'épice et foie gras ou encore celui au Mojito

 

La prochaine balade du Terroir en Essonne aura lieu fin mars 2015

Le programme est déjà publié sur www.terroir-essonne.com ou sur www.facebook.com/terroir91 .

 

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellente semaine.

Gastronomiquement Votre, Lucullus

 

  • Aucun commentaire trouvé