Les Chroniques de Lucullus n°578

Publié dans Les chroniques.

plume Amis gourmands bonjour,
Les bulots disparaîtront-ils ?
Du côté de Granville dans la Manche, on a fait du bulot une spécialité. Malheureusement les aléas climatiques faussent la donne. Le bulot est un mollusque aimant les eaux froides et celles de Granville lui conviennent particulièrement. Le bulot a longtemps été décrié, vilipendé, maltraité. On ne s’en servait que comme appât à la pêche.

Depuis quelques années les producteurs ont fait d’énormes efforts et progrès pour fournir à une clientèle toujours plus intéressée une qualité supérieure, décrochant en 2017 le label MSC certifiant une pêche durable et en 2019 une Indication Géographique Protégée (IGP).

Tout semblait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes mais malheureusement le bulot disparaît peu à peu des eaux de la Manche. Les pêcheurs tirent la sonnette d’alarme. Alors que le quota de pêche est de 810 kilos par jour, une pêche de 600 kg est jugée excellente. Cet été les prises étaient faibles, descendant à 200 kilos , bien loin des quotas autorisés.

Les pêcheurs s’organisent en mettant en place des zones de protection qui seront étudiées afin de  prendre des mesures efficaces pour garantir la pérennité des pêches. Le nombre de pêcheurs diminue. Cette année le nombre de licences accordées a été de 66 contre 80 en 2008.

La cause de tout cela est le réchauffement climatique. Cela fait trois hivers que les eaux ne se refroidissent pas assez et où le bulot ne trouve pas les bonnes conditions pour se reproduire.

La question est de savoir s’il restera une production de bulots français ? A cet effet une étude a été lancée dans les Hauts-de-France où les eaux sont plus froides qu’en Normandie.

Source : France 3 / Christophe Meunier

Le bulot pleure, la coquille Saint-Jacques rit
Toujours en Normandie le mois d’octobre correspond au début de la campagne de pêche des coquilles Saint-Jacques. La saison dure jusqu’à mi-mai.

Ce ne sont pas moins de 300 bateaux qui rapportent entre 20 et 30.000 tonnes de coquilles Saint-Jacques. La pêche normande représente entre 60 et 80 % des coquilles fraîches vendues en France. La zone normande s’étend de Saint-Vaast-la-Hougue au Tréport.

Il ne faut pas confondre Saint-Jacques et pétoncles. Bien qu’un règlement de l’OMC autorise l’appellation Saint-Jacques pour tous les pectinidés mais seule la dénomination pecten maximus correspond à notre coquille Saint-Jacques. Je ne vous parlerai pas de tous les sous genres du classement car il y en a une multitude. Mais lisez bien les étiquettes lorsque vous achetez des coquilles Saint-Jacques surtout s’il s’agit de plats déjà préparés.

L’idéal, c’est de les acheter fraîches et comme c’est la saison ne vous en privez pas.

Source : Paris-Normandie

Le règlement européen sur l’abattage cultuel va-t-il être modifié ?
La question se pose suite à l’interdiction belge de l’abattage sans étourdissement. Un recours a été déposé devant le conseil constitutionnel Belge par des associations musulmanes. Devant ces recours le conseil constitutionnel a saisi la cour de justice de l’Union européenne (CJEU).

Le règlement européen actuel (CE) n°1099/2009 stipule que l’étourdissement avant abattage est obligatoire mais que les états membres peuvent avoir des dérogations pour motifs religieux, comme c’est le cas en France. Le procureur général de la CJEU remet en cause ce règlement en considérant "qu’au nom de la liberté de religion et du droit de manifester sa religion ou ses convictions par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites  les États membres de l’U-E ne peuvent refuser la possibilité de dérogation à l’étourdissement prévue par le règlement européen."
Tout cela alors qu’il existe une alternative à ce problème par l’usage de l’étourdissement électrique réversible. Ce type d’étourdissement est notamment utilisé en Nouvelle-Zélande. En Europe ; l’HFA,  Halal Food Authority,  une association britannique de supervision et de certification des pratiques halal, a de plus déclaré soutenir cette méthode d’étourdissement réversible.

En Europe, suite à un sondage effectué par Eurogroup for animals, 88 % des Européens sont pour l’étourdissement avant abattage rituel.

Lire l’article complet dans le site cité en référence

Source : Welfarm

Comment rebondir face au marché instable de la pomme de terre?
Ludovic Lucas, un cultivateur de la région d’Yvetot a trouvé la solution.

Récoltant de pommes de terre, plus de 1000 tonnes par an, il ne trouvait plus son compte du fait des cours fluctuant de notre tubercule préféré. Il les transforme lui même en frites fraîches pré-cuites.

Pour des raisons de confidentialité le cultivateur n’a pas dévoilé le lieu de transformation des pommes de terre. En effet il a fait construire des machines spécifiques et il veut en garder le secret.

Pourquoi des frites précuites et non crues ?
Après avoir étudié le marché il est apparu que celui ci était saturé alors que pour la frite précuite il en était tout autrement. Il vend sa production aux collectivités et aux restaurateurs mais aussi à des grossistes.

Source : France3 Normandie

Recensement agricole 2020
Il va durer du 1er octobre 2020 au 30 avril 2021. C’est une opération importante qui verra cette année apparaître la possibilité d’une déclaration via internet. C’est également une obligation européenne qui doit avoir lieu tous les 10 ans.

Son objet est d'actualiser les données sur l'agriculture française et de mesurer son poids dans l'agriculture européenne  afin de permettre de définir et d’ajuster les politiques publiques au niveau national et local.

Les données ainsi collectées permettent-je cite -:
- De constituer des références importantes pour tous les acteurs du monde agricole, pour l'analyse de l’agriculture française et de ses évolutions ;
- De mesurer le poids de l’agriculture française au sein de l’Union européenne ;
- D’organiser la répartition des moyens du contrôle sanitaire des élevages par un maillage optimal des vétérinaires et des inspecteurs français ;
- De faire évoluer les politiques sociales et de formation en agriculture, ainsi que de consolider les dispositifs européens d'accompagnement à l'installation ;
- De définir et d’ajuster des politiques alimentaires, nationales comme locales.

Les résultats du recensement agricole seront disponibles pour tous sur le site Agreste.

Ne voulant pas faire du copier coller intégral, je vous incite à vous rendre sur le site cité en référence ainsi que sur celui de l’Agreste pour des données antérieures.

Source : Ministère de l’agriculture et Agreste la statistique


Sur ces quelques mots je vous dis à bientôt.
Gastronomiquement Votre, Lucullus
 

Amis gourmands bonjour,

Ce que j'aime bien en France c'est qu'il se passe toujours quelque chose qui a trait aux terroirs, à l'alimentation en général ou aux plaisirs liés à celle-ci. Je ne cesse de m'émerveiller de cette constante chez mes compatriotes.

 

On est les champions... de la dégustation de vins à l'aveugle.

Ce samedi à la maison Bollinger en Champagne, 18 équipes venues du monde entier, dont la Chine, se sont affrontées dans une compétition pendant laquelle il fallait reconnaître 12 crus présentés à chaque équipe.

Le challenge consistait à discerner les caractéristiques des vins selon 5 critères :

Le cépage principal, le pays de production, l'appellation, le producteur et le millésime.

 

Parmi les 12 crus issus du monde entier 4 étaient des crus français.

 

C'est une équipe d'amateurs de Toulouse que a obtenu les meilleurs résultats en réussissant à discerner les 5 critères pour 3 des vins présentés.

Le patron de l'équipe, Jean-Michel Perrussan, dit s'entraîner toutes les semaines avec ses amis du club d'amateurs.

 

La prochaine édition, la 4ème, devrait avoir lieu en octobre prochain à Chateauneuf-du-Pape dans le Vaucluse.

Source : L'union l'Ardennais

http://www.lunion.presse.fr/accueil/la-france-est-championne-du-monde-de-degustation-de-vin-a-ia0b0n425792

 

Pêche au gros dans nos rivières

A votre avis quel est le plus gros poisson que l'on puisse pêcher dans nos cours d'eau ?

Le brochet peut être ?

Vous n'y êtes pas, il faut chercher beaucoup plus gros, plus gros encore que l'esturgeon.

C'est le silure. Ce gros poisson vit vieux et c'est parfaitement adapté à notre climat.

On le retrouve notamment dans la Saône

Le record en France a été pêché par Jeremy Lorton en 2004. 2m56 pour 110 kg.

A vos canne à pêche...

Source : l'Est républicain

http://www.estrepublicain.fr/haute-saone/2014/10/20/le-silure-nouveau-poisson-trophee

 

Le Sial s'est ouvert jusqu'au 23 octobre

Le Sial c'est le Salon international de l'alimentation.

C'est à Villepinte en région parisienne que ce tient cet événement majeur relatif à l'almentation.

 

Là encore malgré une concurrence acharnée le savoir faire français en matière d'alimentation tient encore le haut du pavé. Certes les nouvelles méthodes de consommation, comme le très angl-saxon snacking, font du tort aux restaurants et donc à la gastronomie. Pour autant, notre art de vivre fait toujours de très nombreux adeptes dans le monde entier et le nombre de ceux ci est en constante augmentation.

 

Source : L'alsace

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/10/20/dans-l-assiette-le-label-france-resiste-a-la-concurrence

 

Bonne initiative

Au puy en Velay les pâtissiers se sont mis à l"oeuvre pour aider l'association les nez rouges qui vient voir et distraire les enfants hospitalisés.

Une tarte géante de 19,2 m² a été réalisée -(6 mètre de long pour 3,2 m de large). La tarte géante du club des Chocolatier Pâtissiers de Haute-Loire a toute les chances de rentrer au Guinness des Records

La tarte a été divisée en 1200 parts vendues 10 € l'unité.

 

Source:La Montagne

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/haute-loire/2014/10/19/le-record-du-monde-de-la-tarte-geante_11187899.html

 

La Confrérie des Amis de Lucullus

Ce samedi une partie de la confrérie s'est retrouvée pour fêter "La balade du Terroir en Essonne".

Pas moins de 26 producteurs et artisans de l'Essonne ouvraient leurs portes au public.

 

Nous en avions choisi 2 d'entre eux.

Le matin nous avons visité la Brasserie artisanale Parisis à Epinay sous Sénart où l'on nous a expliqué en détail toute la procédure de fabrication d'une bière artisanale, qu'elle soit blonde, ambrée ou blanche. Bien évidemment nous avons interrogé notre hôte sur les produits utilisés pour ses réalisations, son houblon, ses malts, son eau, ses levures.

Ce fut très enrichissant intellectuellement et très agréable lors de la dégustation.

 

Après un repas sympathique dans une crêperie, nous nous sommes dirigés à la ville d'à côté.

 

C'est à Yerres que nous avons visité l'entreprise "Macarons gourmands" qui comme son nom l'indique n'est pas une charcuterie.

Tout comme à la brasserie, les produits et ingrédients de base nous ont été présentés avant une démonstration de réalisation et de mise en place. Pour finir une dégustation des plus agréable nous fut proposée.

Ce fut l'occasion de découvrir un monde nouveau de saveurs comme le macaron au pain d'épice et foie gras ou encore celui au Mojito

 

La prochaine balade du Terroir en Essonne aura lieu fin mars 2015

Le programme est déjà publié sur www.terroir-essonne.com ou sur www.facebook.com/terroir91 .

 

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellente semaine.

Gastronomiquement Votre, Lucullus

 

Commentaire (0) Clics: 66