Les Chroniques de Lucullus n°493

Publié dans Les chroniques.

plumeAmis gourmands bonjour,

Alerte additif
E171 : Dioxyde de Titane , Bioxyde de titane
C'est l'INRA, l'Institut National de la Recherche Agronomique qui lance cette alerte.

C'est une étude de cette dernière qui met en parallèle l'absorption de dioxyde de titane et le développement de lésions précancéreuses chez les rats.

L'expérience réalisée par les laboratoires de l'INRA concernait 11 rats pendant 100 jours.
Chaque jour les rats étaient soumis à l'ingestion de cet additif que l'on retrouve dans environ 200 produits dont des pâtes dentifrice, des confiseries ou des plats préparés.
40 % des rats participant aux tests ont développé des lésions précancéreuses sur le colon à l'issue de ce régime alimentaire.

L'Inra par l'intermédiaire d'Eric Houdeau annonce qu'il a été observé des troubles du système immunitaire dans les intestins et jusqu'au foie. Ce dernier estime que l'E171 a un rôle initiateur et promoteur dans un début de cancérogenèse colorectale.

Toutefois il faut être précis et dire que pour le moment ces troubles ne concernent que les rats même si ceux ci sont des bases certaines de comparaison avec l'homme. L'Inra explique également s'être limité au stade précoce, ce qui empêche d'extrapoler jusqu'au stade tumoral.

Les résultats publiés au terme de ces expériences vont amener l'Inra à procéder à une étude de cancérogenèse, selon les lignes directrices de l'OCDE. 100 rats seront utilisés dans une nouvelle série de tests pendant 2 ans, comme le prévoient les standards internationaux.

Cette étude alarmante a incité les ministères chargés de l'Économie, de la Santé et de l'Agriculture à saisir conjointement l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses).
Ces agences auront pour but de déterminer si l'additif alimentaire E171 présente un éventuel danger pour les consommateurs.

En effet les taux d'exposition vont de 1 à 10 milligrammes/kilo/jour, indique Eric Houdeau de l'Inra.
Dans cette échelle de valeur les enfants occupent les plus hauts barreaux.
Ceux ci sont les plus gros consommateurs de confiseries et ont tendance à avaler le dentifrice lors du lavage des dents.

La publication de ces recherches a incité plusieurs fabricants de confiseries, comme Lutti et Verquin confiseur, à cesser l'usage de cet additif
 
La semaine dernière, l'association Agir pour la santé a établi une liste de 200 produits pouvant contenir des nanoparticules.

Source : les Echos: Joël Cossardeaux
http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0211714108032-linra-en-alerte-sur-leffet-dun-additif-alimentaire-2059102.php#xtor=CS1-60
Source : ONG AGIR pour l'environnement
http://www.agirpourlenvironnement.org/communiques-presse/enquete-exclusive-des-analyses-revelent-la-presence-de-nanoparticules-dans-3980
http://www.agirpourlenvironnement.org/sites/default/files/communiques_presses/Rapport%20LNE_P156452.DMSI_.001-VC.pdf
Source : Blog le Monde
http://alternatives.blog.lemonde.fr/2016/10/30/nanoparticules-ces-confiseries-qui-font-peur-et-celles-quon-peut-devorer-sans-crainte/

Les Choux de Bruxelles ces mal aimés
Brassica oleracea de son petit nom est, à tort, un légume mal aimé mais pourtant très délicat et plein de surprises.
Il peut se préparer de mille et une façons, aussi bien cuit que cru.

Un peu d'histoire
Le chou de Bruxelles apparaît au milieu du XVIIème siècle à Saint Gilles où les maraîchers bientôt appelés Kullkappers ou coupeurs de choux mirent au point une nouvelle variété de chou se développant verticalement.
Saint Gilles se trouvant à l'extérieur de l'enceinte du Bruxelles de l'époque et les maraîchers avaient l'ambition de fournir de la nourriture à une population en croissance rapide.

Le chou de Bruxelles est un voyageur. Il a conquis les tables d'Outre-Manche devenant un des légumes phares des menus de Noël.
Il a également migré au Canada où se déroule chaque année le seul festival du chou de Bruxelles au monde !

La culture du chou de Bruxelles
Sa culture se fait de septembre à mars.

Selon les périodes de récolte, le chou de Bruxelles se décline en plusieurs variétés.
Les variétés précoces (production de fin septembre à novembre) : Asgard, Cor, Lunet, Mallard, Nicoline, Porter, Riga, etc.
Les variétés semi-tardives (de novembre à décembre) : Citadelle, Héraclès, Kundry, Odessa, Pilar, Rampart, Tornado, etc.
Les variétés tardives et très tardives (de janvier à mars) : Content, Edmund, Stat, Gabion, Igor, Lauris, Pinacle, etc.

Les variétés d'hiver sont réputées les plus savoureuses, les gelées améliorant leurs qualités gustatives, ce sont les plus tardives.
On y trouve surtout :
Le Sanda, un chou rustique aux pommes bien rondes et bien lisses.
Le Jade cross, un chou présentant les mêmes caractéristiques avec une teinte d’un vert très franc.
Le De Rosny, une vieille variété française.

Comment les choisir :
Jeunes et petits car ils sont forcément plus tendres et moins amers.
Ses caractéristiques doivent êtres les suivantes:
Un chou de 2 à 4 cm bien ferme.
La couleur doit être verte vive.
Il ne doit pas bailler.

Conservation :
Il ne faut pas les laver car l'humidité provoquera leur dégradation.
On peut les conserver une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Si vous voulez les congeler alors il faut d'abord les blanchir 3 à 5 minutes à l'eau bouillante puis les sécher délicatement.
Répartissez les séparément sur un plateau pour les congeler.
Une fois congelés vous pouvez les mettre en sac.

Source : Les fruits et légumes frais
http://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/choux/choux-de-bruxelles/carte-identite#content
Source : Wikipedia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chou_de_Bruxelles

Sur ces quelques mots je vous souhaite une bonne sepaine.

Gastronomiquement Votre, Lucullus

Amis gourmands bonjour,

Ce que j'aime bien en France c'est qu'il se passe toujours quelque chose qui a trait aux terroirs, à l'alimentation en général ou aux plaisirs liés à celle-ci. Je ne cesse de m'émerveiller de cette constante chez mes compatriotes.

 

On est les champions... de la dégustation de vins à l'aveugle.

Ce samedi à la maison Bollinger en Champagne, 18 équipes venues du monde entier, dont la Chine, se sont affrontées dans une compétition pendant laquelle il fallait reconnaître 12 crus présentés à chaque équipe.

Le challenge consistait à discerner les caractéristiques des vins selon 5 critères :

Le cépage principal, le pays de production, l'appellation, le producteur et le millésime.

 

Parmi les 12 crus issus du monde entier 4 étaient des crus français.

 

C'est une équipe d'amateurs de Toulouse que a obtenu les meilleurs résultats en réussissant à discerner les 5 critères pour 3 des vins présentés.

Le patron de l'équipe, Jean-Michel Perrussan, dit s'entraîner toutes les semaines avec ses amis du club d'amateurs.

 

La prochaine édition, la 4ème, devrait avoir lieu en octobre prochain à Chateauneuf-du-Pape dans le Vaucluse.

Source : L'union l'Ardennais

http://www.lunion.presse.fr/accueil/la-france-est-championne-du-monde-de-degustation-de-vin-a-ia0b0n425792

 

Pêche au gros dans nos rivières

A votre avis quel est le plus gros poisson que l'on puisse pêcher dans nos cours d'eau ?

Le brochet peut être ?

Vous n'y êtes pas, il faut chercher beaucoup plus gros, plus gros encore que l'esturgeon.

C'est le silure. Ce gros poisson vit vieux et c'est parfaitement adapté à notre climat.

On le retrouve notamment dans la Saône

Le record en France a été pêché par Jeremy Lorton en 2004. 2m56 pour 110 kg.

A vos canne à pêche...

Source : l'Est républicain

http://www.estrepublicain.fr/haute-saone/2014/10/20/le-silure-nouveau-poisson-trophee

 

Le Sial s'est ouvert jusqu'au 23 octobre

Le Sial c'est le Salon international de l'alimentation.

C'est à Villepinte en région parisienne que ce tient cet événement majeur relatif à l'almentation.

 

Là encore malgré une concurrence acharnée le savoir faire français en matière d'alimentation tient encore le haut du pavé. Certes les nouvelles méthodes de consommation, comme le très angl-saxon snacking, font du tort aux restaurants et donc à la gastronomie. Pour autant, notre art de vivre fait toujours de très nombreux adeptes dans le monde entier et le nombre de ceux ci est en constante augmentation.

 

Source : L'alsace

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/10/20/dans-l-assiette-le-label-france-resiste-a-la-concurrence

 

Bonne initiative

Au puy en Velay les pâtissiers se sont mis à l"oeuvre pour aider l'association les nez rouges qui vient voir et distraire les enfants hospitalisés.

Une tarte géante de 19,2 m² a été réalisée -(6 mètre de long pour 3,2 m de large). La tarte géante du club des Chocolatier Pâtissiers de Haute-Loire a toute les chances de rentrer au Guinness des Records

La tarte a été divisée en 1200 parts vendues 10 € l'unité.

 

Source:La Montagne

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/haute-loire/2014/10/19/le-record-du-monde-de-la-tarte-geante_11187899.html

 

La Confrérie des Amis de Lucullus

Ce samedi une partie de la confrérie s'est retrouvée pour fêter "La balade du Terroir en Essonne".

Pas moins de 26 producteurs et artisans de l'Essonne ouvraient leurs portes au public.

 

Nous en avions choisi 2 d'entre eux.

Le matin nous avons visité la Brasserie artisanale Parisis à Epinay sous Sénart où l'on nous a expliqué en détail toute la procédure de fabrication d'une bière artisanale, qu'elle soit blonde, ambrée ou blanche. Bien évidemment nous avons interrogé notre hôte sur les produits utilisés pour ses réalisations, son houblon, ses malts, son eau, ses levures.

Ce fut très enrichissant intellectuellement et très agréable lors de la dégustation.

 

Après un repas sympathique dans une crêperie, nous nous sommes dirigés à la ville d'à côté.

 

C'est à Yerres que nous avons visité l'entreprise "Macarons gourmands" qui comme son nom l'indique n'est pas une charcuterie.

Tout comme à la brasserie, les produits et ingrédients de base nous ont été présentés avant une démonstration de réalisation et de mise en place. Pour finir une dégustation des plus agréable nous fut proposée.

Ce fut l'occasion de découvrir un monde nouveau de saveurs comme le macaron au pain d'épice et foie gras ou encore celui au Mojito

 

La prochaine balade du Terroir en Essonne aura lieu fin mars 2015

Le programme est déjà publié sur www.terroir-essonne.com ou sur www.facebook.com/terroir91 .

 

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellente semaine.

Gastronomiquement Votre, Lucullus

 

Commentaire (0) Clics: 30