Les Chroniques de Lucullus n°516

Écrit par Lucullus. Publié dans Les chroniques.

plumeAmis gourmands bonjour,

Voeux 2018
En mon nom et au nom de la Confrérie des amis de Lucullus, je vous présente à toutes et à tous mes meilleurs vœux de  bonne et heureuse année 2018.
Que celle ci vous apporte santé et bonheur mais aussi gourmandise.
La gourmandise c'est le petit truc qui fait que la vie est plaisante. Ne l'oubliez pas.
Je parle là de toutes les gourmandises et non pas seulement celles de la table.

Hiver et gourmandise
Nous voici aux premiers jours de cette nouvelle année. Certains seront tentés de prendre, ce que l'on nomme, très sérieusement, de bonnes résolutions ; décisions souvent contraignantes, comme perdre du poids après les excès de fin d'année.

C'est certes louable mais je préfère parler de gourmandise, de bonnes choses, de plaisir plutôt que de contraintes.
Gourmandise n'est pas goinfrerie c'est très important de le dire.
On peut être gourmand toute l'année sans pour autant s'empiffrer et prendre des kilos bien évidemment.

Nous sommes au cœur de l'hiver. Ce n'est pas la saison des petites salades légères, des grillades odorantes, des barbecues alléchants mais, n'en doutez pas, il y a moyen de se régaler, de se faire plaisir car si ce n'est pas vous qui le faites alors personne ne le fera à votre place. En ce domaine comme dans d'autres, on n'est jamais mieux servi que par soi même.

On pense souvent, qu'en hiver, il n'y a rien de vraiment sympathique à déguster mais c'est faux.
  • L'hiver c'est la saison des fruits de mers, huîtres, langoustes, coquilles saint-jacques et j'en passe.
  • L'hiver c'est la saison d'une grande quantité de légumes, crosnes, mâche, chou-fleur, carottes, betterave, céleri, courges, navets, choux, pommes de terre et d'autres encore.
  • L'hiver, plus encore qu'à un autre moment de l'année, c'est la saison des soupes et des potages. Il y en a beaucoup dans le site, allez le visiter.
  • L'hiver c'est la saison des pâtés et terrines, comme, par exemple, un bon pâté de lapin aux noisettes.
  • L'hiver c'est la saison des raclettes, fondues, vacherins chauds et autres plaisirs montagnards. Là, c'est vrai, il ne faut pas abuser mais on peut quand même se faire plaisir car ce n'est pas l'été que l'on fera ce genre de plat.
  • L'hiver c'est le moment des viandes bouillies, des plats mijotés, bourguignon, pot-au-feu, potées et blanquette.
J'adore le pot au feu mais aussi ses restes. En cuisine il faut savoir cuisiner les restes. On ne gaspille rien.

Le pot au feu en est un exemple typique. Avec le reste de viande on peut faire des boulettes ou des farcis.
Il reste également le bouillon et personnellement j'adore ça. Une simple soupe aux vermicelles est déjà en soit un régal car tout dans le fumet ou le goût rappelle le pot au feu dont il est issu.
Le bouillon permet également la préparation de risottos tous plus subtiles les uns que les autres.

Pour cela il faut tout d'abord dégraisser le bouillon. Il n'y a rien de plus simple. Lorsque vous avez enlevé la viande de la marmite laisser le bouillon refroidir. La graisse va remonter petit à petit à la surface car elle n'est pas miscible dans l'eau. Il suffira alors de l'ôter délicatement pour obtenir un délicieux bouillon, léger, chargé de fantastiques saveurs.

J'espère vous avoir mis l'eau à la bouche.

Sur ces quelques mots je vous souhaite une bonne semaine.
Gastronomiquement Votre, Lucullus

Amis gourmands bonjour,

Ce que j'aime bien en France c'est qu'il se passe toujours quelque chose qui a trait aux terroirs, à l'alimentation en général ou aux plaisirs liés à celle-ci. Je ne cesse de m'émerveiller de cette constante chez mes compatriotes.

 

On est les champions... de la dégustation de vins à l'aveugle.

Ce samedi à la maison Bollinger en Champagne, 18 équipes venues du monde entier, dont la Chine, se sont affrontées dans une compétition pendant laquelle il fallait reconnaître 12 crus présentés à chaque équipe.

Le challenge consistait à discerner les caractéristiques des vins selon 5 critères :

Le cépage principal, le pays de production, l'appellation, le producteur et le millésime.

 

Parmi les 12 crus issus du monde entier 4 étaient des crus français.

 

C'est une équipe d'amateurs de Toulouse que a obtenu les meilleurs résultats en réussissant à discerner les 5 critères pour 3 des vins présentés.

Le patron de l'équipe, Jean-Michel Perrussan, dit s'entraîner toutes les semaines avec ses amis du club d'amateurs.

 

La prochaine édition, la 4ème, devrait avoir lieu en octobre prochain à Chateauneuf-du-Pape dans le Vaucluse.

Source : L'union l'Ardennais

http://www.lunion.presse.fr/accueil/la-france-est-championne-du-monde-de-degustation-de-vin-a-ia0b0n425792

 

Pêche au gros dans nos rivières

A votre avis quel est le plus gros poisson que l'on puisse pêcher dans nos cours d'eau ?

Le brochet peut être ?

Vous n'y êtes pas, il faut chercher beaucoup plus gros, plus gros encore que l'esturgeon.

C'est le silure. Ce gros poisson vit vieux et c'est parfaitement adapté à notre climat.

On le retrouve notamment dans la Saône

Le record en France a été pêché par Jeremy Lorton en 2004. 2m56 pour 110 kg.

A vos canne à pêche...

Source : l'Est républicain

http://www.estrepublicain.fr/haute-saone/2014/10/20/le-silure-nouveau-poisson-trophee

 

Le Sial s'est ouvert jusqu'au 23 octobre

Le Sial c'est le Salon international de l'alimentation.

C'est à Villepinte en région parisienne que ce tient cet événement majeur relatif à l'almentation.

 

Là encore malgré une concurrence acharnée le savoir faire français en matière d'alimentation tient encore le haut du pavé. Certes les nouvelles méthodes de consommation, comme le très angl-saxon snacking, font du tort aux restaurants et donc à la gastronomie. Pour autant, notre art de vivre fait toujours de très nombreux adeptes dans le monde entier et le nombre de ceux ci est en constante augmentation.

 

Source : L'alsace

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/10/20/dans-l-assiette-le-label-france-resiste-a-la-concurrence

 

Bonne initiative

Au puy en Velay les pâtissiers se sont mis à l"oeuvre pour aider l'association les nez rouges qui vient voir et distraire les enfants hospitalisés.

Une tarte géante de 19,2 m² a été réalisée -(6 mètre de long pour 3,2 m de large). La tarte géante du club des Chocolatier Pâtissiers de Haute-Loire a toute les chances de rentrer au Guinness des Records

La tarte a été divisée en 1200 parts vendues 10 € l'unité.

 

Source:La Montagne

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/haute-loire/2014/10/19/le-record-du-monde-de-la-tarte-geante_11187899.html

 

La Confrérie des Amis de Lucullus

Ce samedi une partie de la confrérie s'est retrouvée pour fêter "La balade du Terroir en Essonne".

Pas moins de 26 producteurs et artisans de l'Essonne ouvraient leurs portes au public.

 

Nous en avions choisi 2 d'entre eux.

Le matin nous avons visité la Brasserie artisanale Parisis à Epinay sous Sénart où l'on nous a expliqué en détail toute la procédure de fabrication d'une bière artisanale, qu'elle soit blonde, ambrée ou blanche. Bien évidemment nous avons interrogé notre hôte sur les produits utilisés pour ses réalisations, son houblon, ses malts, son eau, ses levures.

Ce fut très enrichissant intellectuellement et très agréable lors de la dégustation.

 

Après un repas sympathique dans une crêperie, nous nous sommes dirigés à la ville d'à côté.

 

C'est à Yerres que nous avons visité l'entreprise "Macarons gourmands" qui comme son nom l'indique n'est pas une charcuterie.

Tout comme à la brasserie, les produits et ingrédients de base nous ont été présentés avant une démonstration de réalisation et de mise en place. Pour finir une dégustation des plus agréable nous fut proposée.

Ce fut l'occasion de découvrir un monde nouveau de saveurs comme le macaron au pain d'épice et foie gras ou encore celui au Mojito

 

La prochaine balade du Terroir en Essonne aura lieu fin mars 2015

Le programme est déjà publié sur www.terroir-essonne.com ou sur www.facebook.com/terroir91 .

 

Sur ces quelques mots je vous souhaite une excellente semaine.

Gastronomiquement Votre, Lucullus

 

  • Aucun commentaire trouvé