Escapade à Rome

Écrit par Lucullus. Publié dans Les Voyages.

Vendredi 10 avril

Vous avez envie de bouger alors suivez moi, nous allons prendre le train. Le train certes mais pas n'importe lequel. Celui qui part tous les soirs, vers 19 heures, de Paris Bercy et qui vous amène, aux alentours de 10 heures, le lendemain matin à Roma termini, la gare centrale de la ville éternelle, Rome.

Rome lorsque vous débarquez du train c'est un choc, un choc culturel. Rome c'est Paris plus l'antiquité et cela fait toute la différence. Le temps de prendre le métro, nous voici à notre appartement. que nous avions loué, afin d'être plus libre dans notre organisation.

Le temps de poser les valises et il était déjà l'heure de notre premier repas italien tout près de notre location. Sur la devanture il était marqué Pizza Ristorante mais le patron nous indiqua tout de suite que la pizza ce n'était que le soir. Cela nous convenait tout à fait . Les pizzas on a les même chez nous et je voulais manger italien. Ce fut Fritti misti et pâtes pour tous.

Une fois restauré que faire, par où commencer ?
Nous avons pris le bus pour nous rendre à ce qu'il y avait de plus proche, le Vatican et la Place Saint Pierre. Magnifique, grandiose pour tout dire impressionnant. Premier soucis nous n'avons pas le plan des bus et ceux ci filent à une vitesse ahurissante.

Nous y arrivons tout de même et débarquons devant le castel Sant Angelo (Château Saint Ange) qui mène par la via della Conciliazione à la place Saint Pierre face à la Basilique San Pietro.

Rome01 Rome02

C'est juste extraordinaire de beauté, tant de grandeur et de luxe tout en style baroque. Nous sommes bouches bées.Tout autour de cette place grandiose il y a des colonnades surmontées de statues de marbre.

Une fois passé le balcon du pape, nous pénétrons dans la basilique.
A droite se tient la magnifique Piéta de Michel-Ange, Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni de son véritable patronyme. La tête nous tourne devant tant de luxe et d'or à profusion. Nous descendons vers la crypte où repose officiellement tous les papes.

Rome03 Rome04

De retour dans notre quartier nous voici revenus à notre restaurant, il est à deux pas de notre appartement. Nous allons pouvoir goûter aux pizzas romaines. Lorsque je voyage, j'adore découvrir comment les gens se nourrissent, du moins au restaurant. Nouvelle découverte, la pizza ne ressemble en rien à ce qui est servi chez nous. C'est une pâte très fine avec une tombée de tomate et un peu de mozzarella. La pizza est un accompagnement, comme le pain chez nous.

Samedi 11 avril
Rome06 Rome07

Nous avions pour but la visite du Colisée mais nous renonçons devant l'ampleur de la file d'attente.

Nous partons à la découverte du Forum qui est juste à côté.

Il en reste peu de choses et l'ensemble est très détérioré. Pourtant tout cela reste impressionnant.

La vision d'un passé grandiose mais révolu nous assaille. Il ne laisse indifférent le visiteur. Ce sera d'ailleurs notre cas pour toute la ville.

Pause déjeuner à l'appartement et nous voilà repartis à arpenter les rues. La ville est grandiose, imaginez Paris mais avec la facette antiquité en plus. Partout se côtoient du moderne, de l'ancien, du très ancien et l'antique.

C'est époustouflant.

Rome08

Malheureusement une manifestation va détourner notre bus et nous nous retrouvons devant la Villa Medici. Partout la vie grouille tant de romains que de touristes je dois dire. C'est impressionnant. Nous avons emprunté de petites rues avant d'arriver à la Pizza Di Spagna puis à la  fameuse Fontana di Trevi ou fontaine de Trevi. C'est noir de monde mais splendide.

Rome09 Rome10

Reprenant notre chemin par de petites rues, dont la Via del Seminario, nous craquons pour notre premières Gelati, entendez glace à l'italienne. Vraiment, elles sont délicieuses.

Enfin nous arrivons Piazza della Rotonda, devant un bâtiment circulaire, assez austère, le Panthéon et son étrange coupole percée. C'est un monument étonnant situé sur une belle place avec de nombreuses terrasses de café, une belle fontaine et entouré de maisons modernes

Rome11
Le jambes commencent à être lourdes, heureusement nous sortons de la zone bloquée et nous pouvons, par un bus, rentrer à l'appartement mais complètement fourbus.

Dimanche 12 avril
C'est d'un pied plus léger que nous reprenons nos pérégrinations romaines en débutant, une fois le Tibre traversé, par la Piazza Del Popolo puis la Via del Corso. Partout il y a des palais et des églises datant de la Renaissance ou plus récents. Il y a aussi des monuments antiques comme le mausolée d'Auguste.

Rome12 Rome13

La pause midi se fit dans un restaurant à touristes qui ne laissera pas de grands souvenirs mais nous reposa de nos kilomètres parcourus.Visiter Rome c'est devoir regarder partout tellement il y a de belles choses à voir, au passage, la colonne de Marc Aurele Nous sommes aussi passés par la Piazza Navona, célèbre place romaine où nous avons trouvé un bon glacier.

Lundi 13 avril
Le matin, nous visitons le Colisée mais nous ne pouvons pas accéder aux sous-sols. L'ensemble est grandiose, majestueux malgré les stigmates du temps.

Rome16 Rome17
Rome18 Rome19
De là, en longeant le Palatin par la via San Gregorio direction le cirque Maxime, enfin juste son emplacement car il n'en reste rien d'autre
Rome20 Rome21

Petit repas rapide puis nous partons visiter le Palatin qui est un ancien quartier du palais construit sur la colline du même nom.Là aussi, le temps qui passe à fait son œuvre. C'est de là qu'on a la meilleur vue sur le "circo maximo".

Rome22 Rome23

Mardi 14 avril
En route pour le musée du Vatican, dans lequel nous pénétrons après une assez longue file d'attente, bien que nous y avions été de bonne heure.

Rome24 Rome26 Rome25

Le musée est immense, des dizaines de salles se succèdent et toutes ne sont pas visitables. Il est d'une richesse incroyable et on ne peut s'empêcher de penser que l'Eglise est quand même bien opulente. Les salles sont toutes somptueusement décorées et tout particulièrement les plafonds. Tout a été peint par des artistes de génie à l'image de Michel-Ange, Raphaël, ou encore Fra Angelico. La chapelle Sixtine et surtout son plafond est magnifique mais on ne peut pas y prendre de photo au flash  et il y faisait sombre, dommage.

 Après un déjeuner à la maison, nous partons nous promener dans le centre de Rome et comme nous sommes fatigués, nous profitons d'un minibus. Le soi, nous retournons dîner, au restaurant sympathique que nous connaissons. Nous avons fini par sympathiser avec le patron, qui parle assez bien français. Il me fait visiter sa cuisine où son père fait les pizzas, son épouse tient la caisse et la mama supervise l'ensemble. Cerise sur le gâteau il me donne sa recette de la pâte à pizza.

Mercredi 15 avril

Nous voilà en route pour les thermes de Caracala. Encore une construction qui devait être immense !

Rome27 Rome28
Elles sont très dégradées mais les murs restant donnent bien une idée de l'ensemble. On voit encore dans certaines salles plusieurs pavages et mosaïques au sol.
Rome29

L'après-midi, nous partons faire du shopping dans le quartier Saint Ange recommandé pour ses vêtements.

Nous cherchons une chemise dont le col comporterait plusieurs boutons, comme c'est à la mode actuellement en Italie. la mode italienne est incroyable et tout le monde semble habité par cette volonté de paraître élégant.

Nous remontons la Via Cola di Rienzo , puis nous la redescendons avant de fixer notre choix.

Jeudi 16 avril

Pour la première fois , nous allons sortir du centre de Rome et pour cela nous prenons le bus. Nous nous rendons à San Calisto où se trouvent les fameuses catacombes romaines. c'est là que les premiers chrétiens se faisaient enterrer à partir du IIème siècle..

A l'époque antique, on brûlait les corps des défunts afin notamment d'éviter les épidémies. Les chrétiens voulant être enterrés dans l'espoir d'être ressuscités, les autorités les ont obligés à sortir de la ville, le long de la via Apia.

 Elles sont très grandes et très profondes, sachant que les tombes les plus anciennes sont celles qui se trouvent le plus près de la surface. Nous en visitons seulement un peu des quatre étages, sous la surveillance d'un guide. Je dis, un peu, car elles s'étendent sur 15 hectares, ce qui représente presque 20 km de galeries.
le retour se fera par la chapelle du Quo Vadis

Rome30
 
Nous retrouvons un bus qui nous amène devant l'église San Giovanni in Laterano (saint Jean de Latran) dont la visite s'impose tant sa décoration intérieure est somptueuse. Décidément, les églises ont été mieux conservées que les antiquités païennes !
Rome31 Rome32

 Nous déjeunons d'une pizza en ville, près du Colisée. Sur le chemin du retour nous revoyons la fontaine Trevi puis nous passons devant le Quirinal qui sert maintenant de palais au président de la république.

Vendredi 17 avril
C'est le jour du retour. Nous trouvons quand même le temps de voir les thermes de Dioclétien transformés en église et l'église Santa Maria Maggiore.
Rome33 Rome34

 

Puis retour vers Paris en train et sans problème.
J'espère que cette balade vous a plu.
A bientôt

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé